Citoyenneté

Le représentant défense

La fonction de correspondant défense a été créée en 2001 par le Ministère délégué aux Anciens Combattants.

Depuis, chaque Conseil municipal désigne parmi les élus un correspondant défense chargé d’entretenir le lien entre la défense et les citoyens.

1. Quelles sont ses missions ?

Les correspondants défense remplissent en premier lieu une mission d’information et de sensibilisation des administrés de leur commune aux questions de défense. Ils sont également les interlocuteurs privilégiés des autorités civiles et militaires du département et de la région.

2. Dans quels domaines sa mission d’information s’exerce-t-elle ?

Le premier domaine concerne le parcours de citoyenneté qui comprend l’enseignement de la défense à l’école, le recensement et la journée d’appel de préparation à la défense (JAPD).

Le deuxième domaine concerne les activités de défense avec le volontariat, les préparations militaires et la réserve militaire.

Le correspondant défense doit pouvoir être en mesure d’informer ses administrés sur les modalités de la journée d’appel de préparation à la défense (JAPD) à laquelle participent tous les jeunes Français et Françaises. En liaison avec les bureaux et centres du service national, le correspondant défense peut contribuer à rapprocher les jeunes de l’administration du service national. En outre, il peut rappeler aux jeunes de sa commune que le certificat de participation à la JAPD doit être joint à tout dossier d’inscription à un examen organisé par les pouvoirs publics (baccalauréat, permis auto et moto, concours de la fonction publique…).

3. Quel est son rôle en matière d’activités de défense ?

Tout citoyen est en mesure de participer à des activités de défense dans le cadre du volontariat et des préparations militaires. Le correspondant dispose d’une information qui lui permet de répondre aux questions des concitoyens telles que celles portant sur :

  • le volontariat, qui permet à tout jeune Français âgé de 18 à 25 ans de découvrir l’institution militaire dans le cadre d’une période qui peut aller de une à cinq années. Véritable expérience professionnelle et humaine au sein des forces armées, le volontariat est rémunéré (logement et nourriture fournis).
  • les préparations militaires, qui constituent de véritables stages d’initiation au sein des forces armées.

Les correspondants défense ont également un rôle pédagogique sur le devoir de mémoire, la reconnaissance et la solidarité. L’enseignement de défense, première étape du parcours citoyen, est étroitement lié à l’histoire de notre pays, et notamment aux conflits contemporains. La sensibilisation des jeunes générations au devoir de mémoire en constitue l’un des éléments essentiels

(Source Ministère de la Défense – Mise à jour 11.03.2014)