Dans DIVERS

Un jour, un jeune chien, que j’appellerai Rocky est arrivé à la maison. Il s’amusait dans le jardin lorsque je l’ai aperçu. Il reniflait les odeurs et s’est même offert un bain dans le plan d’eau d’où il en est d’ailleurs ressorti un peu boueux. Le voyant circuler depuis quelques temps, j’ai ouvert la porte et Rocky est tout naturellement entré. C’était un jeune chien un peu fougueux mais très affectueux.

Ma première idée fut d’appeler la mairie. Comme aucune perte d’animal ne leur avait été signalée, j’ai commencé à appeler autour de moi : un appel à un voisin m’a orientée vers une première adresse. Et ainsi, d’appel en appel, grâce aux informations qui m’ont été données, je suis parvenue au propriétaire d’un chien situé dans le bourg.  En me rendant à son domicile, j’ai rencontré Claude Luco, Bernard Hélary et Daniel Bouder qui préparaient la fête du 13 juillet.  J’en ai profité pour leur en parler et ils m’ont indiqué la maison que je recherchais. Mais j’ai fais chou blanc.

Alors, je suis rentrée et vers 13h30 j’ai appelé l’un des cabinets vétérinaires de Lanvollon pour vérifier s’il était pucé. Au moment où je m’apprêtais à partir, la sonnette résonna. De son côté, le propriétaire recherchait son chien. Averti par Claude Luco, il l’a finalement retrouvé chez nous.

boxer

Voilà une histoire qui se finit bien. Mais pourquoi est-ce que je vous en parle ?

Parce qu’elle montre que chacun, à sa façon, a été un maillon de la chaîne : c’est ce qu’on appelle le bien-vivre ensemble et c’est ce qui fait le charme de nos petites communes. L’une des personnes que j’ai sollicitée n’a d’ailleurs pas hésité à prendre son vélo pour se rendre chez un voisin, propriétaire d’un chien de même race. La proximité et une certaine solidarité résistent encore à l’anonymat citadin qui commence petit à petit à se fondre dans nos campagnes. Mais parfois cela ne suffit pas.

En cette période de l’année, beaucoup d’animaux de compagnie, chiens et chats principalement, s’échappent, se perdent, sont abandonnés, parfois récupérés bien souvent emmenés au chenil.

Perdre son chien ou son chat peut arriver à n’importe qui : une porte qu’on oublie de fermer, une chaîne qui se casse, une faille dans la clôture… et voilà notre animal sur la route, certainement très content de pouvoir gambader à son rythme, comme il le souhaite. Alors voici quelques conseils et adresses utiles.

SI VOUS AVEZ TROUVE UN ANIMAL SI VOUS AVEZ PERDU VOTRE ANIMAL
Vérifier si une adresse ou un n° de téléphone
figure sur son collier ou s’il est tatoué.
Prévenir la mairie dès le premier jour de sa disparition.
Si vous le pouvez,
vous pouvez faire vérifier chez un vétérinaire s’il est pucé.
Poser des annonces dans les endroits fréquentés
Appeler la mairie pour signaler l’animal Contacter les refuges
Le faire savoir autour de vous :
en réagissant tout de suite, l’animal aura plus de chance d’être retrouvé s’il ne s’est pas encore trop éloigné de son domicile.
S’il est identifié, appeler l‘ICAD
(société d’identification des animaux) au 0810.778.778
Consulter les sites en ligne
ci-contre : une simple annonce peut permettre de
retrouver l’animal très rapidement.
Sur internet, il existe tout un réseau d’entraide :
  • filalapat.fr : le site de l’Icad. L’intérêt de ce site, outre que vous pouvez
    déclarer la perte de votre animal, est que vous pouvez géolocaliser les animaux trouvés ou perdus.
  • il existe un autre réseau de bénévoles très actif qui met en ligne votre annonce : Pet Alert + n° du département, pour nous il s’agit de Pet Alert 22. Contact : petalert22@hotmail.fr ou leur page Facebook (vous pouvez consulter leur album photo et poster une information directement ou par message privé).
  • d’autres sites existent comme :
  • www.chat-perdu.org
  • www.chien-perdu.org
  • www.alerte-animaux-perdus.fr
  • www.30millionsd’amis.fr

Cliquer sur les mots en Bleu dans le texte  pour voir le lien.

Bon à savoir : les 3 premiers jours, l’animal circule dans un rayon de 20 km. Ensuite, il faut étendre le rayon de 30 km tous les 3 jours. Un animal peut mettre des mois à retrouver son maître et peut parcourir des dizaines de kilomètres.

Pour en savoir plus

Catherine B.

Autres articles

Laisser un commentaire

Contactez-nous

Vous pouvez entrer directement votre message et nous reviendrons vers vous dès que possible. Merci et bonne visite !

Non lisible ? Changer le texte. captcha txt
Commémoration des victimes des attentats